Hotel

Tourisme
Hotel La Freixera

Histoire de la Maison Artisane du XIVème siècle

Au 46 B de la rue de Sant Llorenç de Solsona

Témoignages du moyen-âge

La Maison Artisane dans laquelle se situe l’hôtel La Freixera a été construite vers 1300, à l’époque où la rue de Sant Llorenç est devenue un faubourg du chemin qui conduisait à la porte de Travesset vers le vignoble et Sant Llorenç de Morunys. Ce fut la première extension des murailles qui encerclaient le monastère de Santa Maria et le château.

A l’origine, l’édifice était une simple maison artisane sur un lopin « gothique », avec deux étages, des charpentes apparentes et un verger : an 1300.

La façade principale de la Maison Artisane, en pierre de taille, compte deux ouvertures de briques en terre cuite surmontées d’arcs boutés, un balcon avec un arc en hourdis traditionnel recouvert de céramique et une galerie sous le toit, soutenue par une série de colonnes de section carrée coiffées d’arcades et d’une corniche décorative.

A l’entrée de la porte principale, on peut encore observer les vestiges des conduits d’évacuation des eaux vers la rue. Dernière rénovation: 1700-1800.

Histoire de la Maison Artisane du XIVème siècle

 Au 46 B de la rue de Sant Llorenç de Solsona

(2) La salle principale de la Maison Artisane jouxte les bâtiments voisins par des murs en pierre de taille.

La paroi Sud communiquait jadis avec le bâtiment voisin par des arcs en pierre de voute au profil biseauté, les pierres de voute étant surbaissées afin de permettre l’ouverture des battants des portes.

Dans ce même mur, on peut observer les restes d’un tuyau d’écoulement de céramique oxydée, aux parois intérieures patinées, qui canalisait les eaux usées de l’étage supérieur pour les évacuer par un égout dallé jusqu’à la rue.

Au-dessus de l’escalier de pierre apparaissent les restes de l’assise de la cheminée située à l’étage principal.

L’agrandissement de la salle principale de la Maison Artisane a été réalisé au moyen d’un arc diaphragme en pierre de taille partant de l’entresol : bas moyen-âge.

 Au 46 B de la rue de Sant Llorenç de Solsona

(3) L’étage principal de la Maison Artisane est structuré par des piliers de pierre répartis tout au long des murs mitoyens, qui servent de renfort à toute la structure. Ces piliers s’appuient sur les murs de pierre et les arcs boutés du rez-de-chaussée.

Les espaces entre les piliers sont comblés de torchis et de mortier de chaux, et sont renforcés par des poutres de bois verticales. Les vestiges du plafond de bois et de ses caissons d’époque médiévale sont encore visibles.

Evier de pierre de taille et niche ornée de moulures de plâtre, dont les murs ont conservé la peinture originale de couleur écarlate.

Mur d’argile mêlée à de la chaux, de la paille, des graviers, du bois et des pierres de différentes tailles, le tout compacté dans des moules ou des banches.

Histoire de la Maison Artisane du XIVème siècle

 Au 46 B de la rue de Sant Llorenç de Solsona

(4) Le deuxième étage de la Maison Artisane est également structuré par des piliers de pierre et de la brique en terre cuite, ainsi que des treillis de bois avec remplage et torchis.

Grande galerie ou baie vitrée aux arches posées sur des colonnes de section carrée et corniche décorative.

Ouverture à arche pointue, aux vousseaux très élaborés et aux montants biseautés. Cette arche communiquait jadis avec l’habitation voisine.

(5) Restes de céramique marron vernissée et polie, de coction oxydée (XVIIIème siècle).

(6) Restes de chapiteaux sculptés de la fenêtre à meneaux de la façade principale.

Les fouilles archéologiques menées révèle être enceinte médiévale de maisons brisées , une citerne en pierre de vidange et pierre terre médiévale où ils partaient au Moyen Age
avril 2014